châtié

chastiad, chastià

Dictionnaire en ligne Français-Romanche. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • châtié — ⇒CHÂTIÉ, ÉE, part. passé et adj. I. Part. passé de châtier. II. Adj. Très pur, très correct. Style châtié, prose châtiée : • Malherbe et Balzac fondèrent dans notre littérature le style savant, châtié, poli, travaillé, dans l enfantement duquel… …   Encyclopédie Universelle

  • châtié — châtié, ée (châ ti é, ée) part. passé. 1°   Puni. Les nations châtiées par la colère céleste. Cet enfant châtié par son père. 2°   Rendu correct. •   Son style était plus suivi et plus châtié, BOSSUET Var. 9.    Style châtié, celui qui est très… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Qui aime bien châtie bien — Données clés Titre original Το Ξύλο Βγήκε Απ τον Παράδεισο (To Xylo vyike ap ton paradiso) Réalisation Alékos Sakellários Scénario Alékos Sakellários …   Wikipédia en Français

  • Qui aime bien, châtie bien. — См. Кого люблю, того и бью …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • hâtié — châtié …   Dictionnaire des rimes

  • châtier — [ ʃatje ] v. tr. <conjug. : 7> • castier Xe; lat. castigare, de castus « pur » → chaste ♦ Littér. 1 ♦ Infliger à (qqn) une peine pour corriger. ⇒ punir, réprimer; châtiment. Châtier un coupable, un criminel pour faire un exemple. Châtier… …   Encyclopédie Universelle

  • châtier — (châ ti é) v. a. 1°   Infliger une correction. •   Les enfants connaissent si c est à tort ou avec raison qu on les châtie, et ne se gâtent pas moins par des peines mal ordonnées que par l impunité, LA BRUY. XI. •   [Ils] Adorent dans leurs fers… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHÂTIER — v. a. Punir, corriger quelqu un qui a failli, lui faire souffrir la peine qu il mérite. C est au père à châtier ses enfants. Quand il plaît à Dieu de nous châtier. Les fléaux dont Dieu châtie les hommes. Cette ville s est révoltée, mais on l a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHÂTIER — v. tr. Infliger une peine destinée à corriger. C’est au père de châtier ses enfants. Quand il plaît à Dieu de nous châtier. Les fléaux dont Dieu châtie les hommes. Châtier les rebelles. Il s’applique aussi à la Faute elle même qu’on veut… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • châtier — CHÂTIER. v. act. Punir, corriger quelqu un qui a failli, lui faire souffrir la peine qu il mérite. C est au père à châtier ses enfans. Quand il plaît à Dieu de nous châtier. Les fléaux dont Dieu châtie les hommes. Cette ville s est révoltée, mais …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Chatiment — Châtiment Illustration du proverbe « Qui aime bien châtie bien » de Grandville. Un châtiment est un traitement violent qui est infligé en réponse à une attitude considérée comme répréhensible, immorale ou déplacée. Il consiste à imposer …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.